/news/homepage

Bulletins scolaires: Lucien Bouchard les préfère «à l'ancienne»

PCM

Le premier ministre Lucien Bouchard contredit l'approche de son ministre de l'Éducation dans le dossier des bulletins scolaires. M. Bouchard prône plutôt ce qu'il appelle les bulletins scolaires «à l'ancienne».

Lors d'une entrevue à l'émission de Paul Arcand diffusée mercredi soir sur les ondes du réseau TVA, le premier ministre a remis en question la nouvelle façon d'évaluer les enfants dans le cadre de la réforme de l'éducation.

Ces bulletins évaluent les compétences des enfants avec des lettres plutôt qu'à l'aide de pourcentages comme c'était le cas jusqu'à présent.

À en croire les paroles du premier ministre, cette façon d'évaluer pourrait bien ne pas faire long feu.

Ces commentaires du premier ministre n'ont pas provoqué de commotion à la Fédération des commissions scolaires. Le président, André Caron, rappelle que l'organisme cherche d'abord à faire un bulletin facile à comprendre et que la responsabilité de ce bulletin est celle des enseignants et des écoles.

Le ministre Legault sur la défensive

De son côté, le ministre de l'Éducation, François Legault, s'est porté à la défense du nouveau système de notation mis en place par la réforme. Il dit que 70% des écoles utilisent déjà des lettres plutôt que des chiffres.

M. Legault a aussi confirmé que ce sont les écoles qui choisissent les types de bulletins et non pas le ministère.

En RealVideo, un reportage de Paul Larocque