/news/homepage

Un juge lève les sanctions imposées à trois policiers impliqués dans l'affaire Barnabé

TVA Nouvelles

Le juge René Roy, de la Cour du Québec, a levé presque toutes les sanctions qui pesaient contre trois policiers de la Communauté urbaine de Montréal impliqués dans l'affaire Barnabé.

Le directeur du poste de police qui avait accueilli Barnabé, Jean-Pierre Auger, et son lieutenant, Michel Pohu, ont vu leurs destitutions renversées par la Cour d'appel.

La suspension de 120 jours d'un autre agent, Karl Anderson, a aussi été annulée.

Le juge estime que le Comité de déontologie a mal évalué l'ensemble des événements et que la résistance de Barnabé lors de son arrestation avait exigé un déploiement de force majeure.

Richard Barnabé, un chauffeur de taxi, a été amené au poste par des policiers en décembre 1993. Il en est sorti 45 minutes plus tard en proie à un arrêt cardiaque. À la suite de ces événements, M. Barnabé est demeuré dans un état végétatif pendant plus de deux ans - jusqu'à sa mort.

Quatre autres policiers qui avaient maîtrisé le chauffeur de taxi ont été condamnés au criminel.

En RealVideo, obtenez des précisions de Réjean Léveillé.