/news/homepage

Un citoyen avait signalé une démarcation sur le sol

LCN

Un citoyen a téléphoné au 911 quelques minutes avant l'affaissement du viaduc du boulevard de la Concorde pour signaler une démarcation sur l'autoroute, tout juste à l'endroit où le viaduc s’est rompu.

La personne au bout du fil lui a dit que l'information allait être transmise au ministère des Transports, qui allait effectuer les vérifications.

Quelques minutes plus tard, le viaduc s’effondrait. Des blocs de bétons avaient aussi été repérés sur la chaussée vers 11h30.

«C'est regrettable que l'autoroute n'ait pas été fermée. C'est un signalement qui aurait permis de sauver des vies», explique Julien, de Laval, qui a logé l'appel au 911.

On ignore toujours le nombre exact de blessés et si l'incident a fait des victimes.

En vidéo, regardez notre émission spéciale avec l'hélicoptère TVA, nos journalistes sur place et des témoins.