/news/homepage

L'opposition réclame une enquête du vérificateur général

TVA Nouvelles

Front commun des partis d'opposition à l'Assemblée nationale pour réclamer une enquête du vérificateur général du Québec sur les pertes de 40 milliards de dollars subies en 2008 par la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Accusée par le premier ministre Jean Charest de ne chercher qu'à servir ses intérêts partisans, la chef péquiste Pauline Marois s'est présentée devant la presse, vendredi midi, flanquée de la chef intérimaire de l'ADQ, Sylvie Roy et du député de Québec solidaire, Amir Khadir.

Les trois ont signé de façon symbolique une requête qu'ils pourraient expédier au vérificateur, si le premier ministre y apposait aussi sa signature.

Mais Jean Charest a toujours refusé d'aller plus loin dans ce dossier et répond qu'il faut maintenant laisser la Caisse de dépôt faire son travail.