/finance/homepage

Les dépenses militaires à un sommet au Canada

TVA Nouvelles

Photo: Agence QMI

Michel Munger
Argent

Le Canada a le 13e plus gros budget militaire du monde et ses dépenses en la matière ont fortement progressé depuis une dizaine d'années, étant à leur plus haut niveau depuis la Deuxième Guerre mondiale.

Selon un rapport du Cemtre canadien de politiques alternatives (CCPA), le pays consacre 21,19 G$ aux militaires pour l'exercice budgétaire 2009-10.

Le budget des forces armées dépasse même l'époque de la Guerre Froide de 15%. À l'époque, le Canada fournissait 10% des troupes pour les missions de maintien de la paix.

Comparativement, le budget de la Défense est 20 fois plus important que celui de l'Environnement.

Selon le CCPA, la mission en Afghanistan entraîne environ la moitié des dépenses qui se sont ajoutées depuis les attentats de 2001.

Si les hausses budgétaires pour l'armée ont commencé en 1999, la tendance s'est accélérée au Canada et aux États-Unis depuis 2001.

Selon la stratégie de défense lancée par Ottawa en 2008, la croissance se poursuivra à un rythme annuel de 0,6% jusqu'en 2027-28 selon les données ajustées pour tenir compte de l'inflation. Cela ferait progresser le budget à 21,3 G$ par année en dollars de 2009 ou à 31,3 G$ en devises de 2027. L'Afghanistan y ajouterait un montant de 1,5 G$ par année.

Un examen approfondi du rapport du CCPA remet toutefois tous ces chiffres en contexte. Le Canada est devancé par 12 pays dont le Brésil, la Corée du Sud et l'Arabie saoudite en matière de dépenses militaires pour 2008.

Il se trouve loin des grandes ligues comme la Chine (85,9 G$ US), la France (65,7 G$ US) et le Royaume-Uni (65,3 G$ US). Il se trouve aussi à des années-lumière des États-Unis, dont le budget militaire était de... 607 G$ US en 2008.

Le Canada consacre 1,3% de son PIB aux forces armées, ce qui est comparable à la catégorie «pays riches non membres du conseil de sécurité» de l'Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN). La moyenne de ces pays est de 1,27%. Aux États-Unis, le chiffre atteint 4%.