/news/homepage

Margaret Trudeau parle de ses problèmes de santé mentale

TVA Nouvelles

Margaret Trudeau s’est ouverte au sujet de ses problèmes de santé mentale lors d’un événement qui s’est tenu mardi au Royal Ottawa Mental Health Centre.

L’ancienne première dame du Canada, qui fut pendant 13 ans la femme de Pierre Elliott Trudeau et avec qui elle a eu trois garçons, assistait à un événement visant à souligner le don de 1,5 million $ d’une généreuse philanthrope, Shirley Greenberg.

Margaret Trudeau a été aux prises avec la bipolarité pendant plusieurs années. Mais ce n’est qu’à l’occasion de la mort de son fils Michel en 1998, tué dans une avalanche, qu’elle a été traitée au Royal Ottawa Mental Health Centre.

«J’ai été sérieusement touchée par la maladie mentale. Ici, on m’a donné les outils nécessaires pour mieux vivre. Ce fut un dur combat, mais j’ai reçu le soutien nécessaire. Merci du fond du coeur, Royal Ottawa, pour ce que vous avez fait pour ma famille et moi, et pour tout ce que vous ferez encore pour bien d’autres personnes.»

Margaret Trudeau admet qu’elle n’est pas encore guérie. Il n’y a pas de remède à la bipolarité. Mais les médicaments qu’elle prend, et qu’elle devra prendre pour le reste de ses jours, rétablissent l’équilibre chimique de son cerveau et lui permettent de mener une existence normale. Le mois prochain, Margaret Trudeau sortira un ouvrage intitulé Changing My Mind. Chaque année, elle livre de 40 à 50 conférences à travers le Canada, pour raconter son histoire.

(Agence QMI)