/finance/homepage

STM : des tarifs à la hausse en 2011

TVA Nouvelles

Agence QMI

Le conseil d'administration de la Société de transport de Montréal (STM) a approuvé sa grille tarifaire 2011. Les utilisateurs devront payer plus, mais selon la STM, en auront pour leur argent.

Dans un communiqué diffusé mardi, la STM a annoncé qu’à compter de 2011, la carte mensuelle à tarif ordinaire sera offerte à 72,75 $, une augmentation de 2,75 $ ou de 3,9 % par rapport à l'an dernier. Pour le tarif réduit, il y aura une hausse de 2,25 $ pour atteindre 41 $. Le passage unitaire coûtera désormais 3 $ (tarif ordinaire) et 2 $ (tarif réduit). La clientèle pourra néanmoins bénéficier du même tarif que l'an dernier en se procurant le nouveau titre « 2 passages » qui lui permettra notamment d'effectuer un aller-retour.

La STM annonce également l’arrivée en janvier d’un nouveau titre « soirée illimitée », qui sera disponible au montant de 4 $ et qui donnera accès à un nombre illimité de déplacements sur le réseau au cours d'une même soirée, et ce, tous les jours de la semaine à partir de 18 h.

En 2011, la STM entrevoit augmenter l’offre de service en ajoutant notamment plus de 300 départs par jour de semaine. De nouveaux circuits express et des dessertes de quartier seront également mis en place. De plus, la Société finalisera le programme synchro train-bus afin d'assurer une meilleure correspondance entre les bus et les trains de banlieue dans l'ouest de l'île. Pour réaliser ces différents projets, elle fera l'acquisition de 310 bus, dont 62 bus articulés.

La STM a tenu à informer la population que pour la première fois en près de 10 ans, la STM présente un budget sans déficit qui s’élève à 1,2 milliard $ en 2011.

La société explique l’équilibre budgétaire par « une hausse généreuse de 28,5 millions $ de la contribution de l'agglomération de Montréal pour s'établir à 387,9 millions $ - un montant record dans l'histoire de la STM -, et des recettes provenant de la nouvelle taxe de 1,5 ¢ sur le litre d'essence, en vigueur depuis le 1er mai 2010.

« Depuis 2007, la STM a entrepris, en collaboration avec l'agglomération de Montréal et le ministère des Transports du Québec, le Programme d'amélioration de service en transport collectif. Ces investissements de près de 110 millions $ portent leurs fruits. En effet, la constance de l'achalandage en témoigne malgré un contexte économique difficile en 2009 et une reprise fragile en 2010 et 2011 », a déclaré M. Michel Labrecque, président du conseil d'administration de la STM.