/finance/homepage

Auger achète la Boulangerie Boivin de Sainte-Agathe

TVA Nouvelles

Photo : Reuters

Éric Busque
Agence QMI

La Boulangerie Boivin de Sainte-Agathe-des-Monts passe aux mains de la Boulangerie Auger de Saint-Jérôme. Les deux boulangeries des Laurentides s’associent et for pour consolider leur position à titre de seul boulanger de la région.

Charles Boivin et son personnel de Sainte-Agathe-des-Monts conserveront leur emploi et se joindront à une équipe de 65 travailleurs. Auger dispose de grandes installations modernes de plus de 20 000 pi² à Saint-Jérôme.

Cette boulangerie boulange plus de quatre millions de pains qu’elle distribue au Québec sous les marques Auger, Renaud et Vraie Nature.

La Boulangerie Boivin, de son côté, fabrique des pains croûtés, des petits pains et des pâtes qu’elle écoule dans les épiceries et les restaurants des Laurentides. Les fesses et les miches Boivin possèdent une réputation qui dépasse les frontières régionales.

La mise en commun des forces des deux entreprises sera salutaire, autant au niveau des produits qu’en matière de livraison alors que le réseau sera mieux structuré et plus étendu.

Depuis 1921

On sait que les deux boulangeries sont au cœur de l’activité économique depuis de nombreuses années: Boivin depuis 1921 et Auger depuis 1948.

Boulangerie Auger est fournisseur de Costco et de Wal-Mart depuis 1986 et de presque toutes les bannières.

Auger a effectué un virage santé en 2006 en utilisant des farines propres et complètes, faites de blé cultivé au Québec en agriculture raisonnée. Le directeur des ventes Guillaume Talbot insiste sur le fait que leur produit est 100% québécois. « Nos blés du Bas du Fleuve, du Saguenay, du centre du Québec ou de nos extraordinaires terres du Bas-Saint-Laurent possèdent des qualités supérieures à celles du blé de l’Ouest canadien. Des conditions de culture plus fraîches donnent assurément des saveurs plus prononcées et goûteuses qui se font sentir dès la première bouchée », affirme M. Talbot.

À Sainte-Agathe-des-Monts, les installations de la Boulangerie Boivin seront éventuellement démolies pour faire place à une résidence pour personnes de 55 ans et plus.