/news/homepage

Un GPS pour éviter la détresse

TVA Nouvelles

La disparition du petit Adam Benhamama, trois ans, autiste, sourd et muet, aurait-elle pu être évitée si l'enfant avait été muni d'un système GPS? Les parents d'un enfant atteint de la même maladie laissent croire que cet outil devrait être considéré.

En entrevue mardi à l'émission Denis Lévesque, Patrice Rodier et Mélanie Chartrand ont raconté qu'ils ont déjà connu l'angoisse associée à la disparition de leur enfant. «Nous aussi, on a perdu Félix quand il avait trois ans», se rappelle Mme Chartrand.

Lors d'une visite dans un immeuble montréalais, la petite famille avait pris l'ascenseur pour se rendre d'un étage à un autre. Quand est venu le temps de sortir, le petit Félix a décidé de rester là, sans prévenir. «Je l'ai aperçu au moment où les portes se refermaient», raconte Mélanie Chartrand.

Les parents ont cherché l'enfant pendant près d'une heure, pour le retrouver sain et sauf dans le condo d'un inconnu. «Quand cet homme est rentré chez lui, Félix l'a suivi et s'est dirigé immédiatement vers le frigo.»

Prévenir l'angoisse

L'idée d'un système de repérage a germé dans la tête de Patrice Rodier quand il a été mis en contact avec la technologie GPS. «Je travaillais avec des véhicules commerciaux. On a essayé tous les modèles.»

Les Rodier-Chartrand ont pensé adapter l'utilisation du GPS pour être en mesure de repérer leur enfant.

Ce système enregistre la position de la personne qui le porte à l'aide d'un satellite et retransmet ces données via un cellulaire. Elles sont également enregistrées sur un site web conçu spécialement pour cet usage, sur lequel on peut suivre les déplacements d'un enfant minute par minute.

Cette petite machine serait infaillible à cause du contact avec un satellite. Elle comporte également un bouton SOS sur lequel l'enfant peut appuyer s'il se perd. Dans ce cas, les parents reçoivent des appels téléphoniques en continu pour les prévenir et ce, jusqu'à ce qu'ils répondent.

Cette technologie, qui vaut environ 300$, peut aussi être utilisée avec les personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer.

Plus d'informations sont disponibles sur le site internet de la compagnie, au www.yome.ca