/news/homepage

Manifestation contre les prêtres pédophiles

Mélanie Bergeron

Une dizaine de personnes se sont réunies pour manifester contre les prêtres pédophiles, vendredi, devant le Collège Bourget à Rigaud.

Organisée par l'Association des victimes de prêtres, cette manifestation vise à dénoncer la situation et lance un appel à toutes les victimes qui souffrent encore en silence. Parmi les manifestants présents, Margot Bussière a elle-même été victime de sévices sexuels par un prêtre pédophile membre de la communauté des Clercs de Saint-Viateur, en 1963.

«J'allais à l'église comme tous les enfants, mais un jour, deux prêtres sont venus à la maison et ils ont abusé de ma soeur et moi, en l'absence de mes parents», a-t-elle dit.

La fondatrice de l'Association des victimes de prêtres, France Bédard, estime que ces agressions ont eu un impact marqué sur la vie de ces deux femmes. «La soeur de Margot en a retenu de graves séquelles tellement qu'elle est aujourd'hui internée à l'hôpital psychiatrique Douglas de Verdun», a affirmé Mme Bédard.

Les manifestants demandent au ministre de la Justice du Québec, Jean-Marc Fournier, de modifier la loi concernant le délai de prescription. France Bédard explique qu'«au Québec, une victime doit dénoncer dans les trois ans qui suivent un abus. C'est un non-sens!»