/finance/finance

N'ouvrez pas cette pièce jointe !

TVA Nouvelles

Argent

Une vague de courriers électroniques faussement attribués à Postes Canada sévit au pays. Il s'agit de tentatives de hameçonnage ou de faire circuler un virus.

De façon typique, le message affirme qu'un colis a été retourné au bureau de poste en raison de sa trop grande taille. Un lien peut être offert, sinon un fichier est disponible en pièce jointe.

Anick Losier, porte-parole de Postes Canada, confirme que les messages malveillants se font plus nombreux par les temps qui courent.

«L'été a été plus tranquille et ce jusqu'au mois de septembre, précise Mme Losier. Présentement, il semble y avoir une résurgence des messages qui portent sur des colis.»

Ce qui peut porter à confusion, c'est que les services de poste et de messagerie peuvent faire des envois électroniques légitimes. «Ça arrive qu'une personne qui fait un achat par Internet soit inscrite pour recevoir des mises à jour de suivi», indique Mme Losier.

La porte-parole a toutefois un conseil pratique à offrir. «Ne cliquez jamais sur des liens. Si le message comprend un numéro de suivi, copiez-le et utilisez-le directement sur le site de Postes Canada.»

michel.munger@tva.ca