/buzz/homepage

Le jour le plus déprimant de l'année?

TVA Nouvelles

Le troisième lundi de janvier serait, selon un chercheur, le jour le plus déprimant de l'année. Cette théorie est pourtant remise en question par médias et experts.

Selon le psychologue Cliff Arnall, de l'Université de Cardiff au Royaume-Uni, le troisième lundi de janvier serait la journée la plus déprimante de l'année. Pour parvenir à cette conclusion, il a développé une équation mathématique qui lui permet aussi d'affirmer qu'une autre journée, dans le courant du mois de juin, serait en contrepartie la plus heureuse de l'année.

Depuis cette «découverte», plusieurs se sont élevés contre cette théorie. Sur le site Gizmodo, consacré aux nouvelles technologies, on explique que Cliff Arnall aurait développé cette théorie pour le compte d'une agence de voyages, dans le but à peine voilé «de vendre davantage de voyages en capitalisant sur le malaise collectif», lit-on dans le site.

Malgré tout, la notion de Blue Monday persiste dans le temps et revient chaque année. Un communiqué émis par la Mental Health Foundation britannique s'en fait encore l'écho: «des recherches ont démontré que ce n'est pas le fait d'être le troisième lundi de janvier qui déprime les gens et les rend pessimistes. C'est plutôt parce que les journées sont très courtes à cette période de l'année et qu'on manque de lumière. Cette situation perdure en janvier et durant les autres mois d'hiver», lit-on dans le communiqué.