/news/world

La mère de Mathieu Lefèvre s'indigne des lacunes de l'enquête

Marie-Joëlle Parent

Trois mois après la mort de leur fils, les parents de Mathieu Lefèvre, tué par un camion à Brooklyn, ont finalement reçu les résultats de l'investigation du Service de Police de la ville de New York (NYPD). De nouveaux détails émergent et la mère du défunt s'indigne devant les lacunes de l'enquête.

Ce document de 115 pages a été rendu trois semaines après que la famille Lefèvre eut déposé une poursuite devant la Cour Suprême de l'État en raison du refus du NYPD de divulguer des informations relatives à l'accident.

On y apprend notamment que Leonardo Degianni, le chauffeur du camion qui a heurté Mathieu dans la nuit du 19 octobre à Williamsburg, a tourné à droite sans signaler.

Le côté passager du camion a frappé Mathieu et ce dernier a été traîné sur une distance de 12 mètres. Son vélo a été traîné sur une distance de 39 mètres.

Degianni a affirmé depuis le début qu'il n'avait jamais eu connaissance de l'accident. Aucune accusation criminelle n'a été portée contre lui. Il n'a reçu que deux citations à comparaître, une pour ne pas avoir signalé et l'autre pour ne pas avoir agit avec diligence.

Étrangement, aucune photo de la scène de l'accident ne se trouve dans le rapport. L'appareil photo du NYPD était brisé, indiquent les documents.

Photo: Agence QMI

Le casque et le sac à dos de Mathieu n'ont pas été recueillis sur les lieux, tout comme un échantillon de sang sur le parechoc du camion.

Le rapport contient par contre plusieurs photos de la famille Lefèvre et leur avocat venus d'Edmonton pour déposer une pétition de 2650 lettres le 30 novembre devant le quartier général de la police.

«Apparemment, le NYPD a plus à coeur de trouver des informations à notre sujet que de mener une enquête sérieuse sur la mort de Mathieu», dénonce Erika Lefèvre dans un communiqué rendu public lundi.

Mme Lefèvre veut que le chauffeur soit accusé de «délit de fuite et négligence criminelle». Elle ne croit pas la version du chauffeur et demande maintenant au Bureau du Procureur de Kings County de se charger de l'affaire.

Mathieu, 30 ans, habitait à New York depuis un an et demi et venait de recevoir sa carte verte. Il prévoyait percer dans le milieu de l'art new-yorkais après des études à l'Université du Québec à Montréal.

Un vélo fantôme peint en blanc a été installé à l'angle des rues Morgan et Meserole, à l'endroit même où il a perdu la vie.