/buzz/homepage

Le métro de Montréal s'invite au Super Bowl

Sarah Bélisle

Voyez la publicité mettant en vedette le métro de Montréal en cliquant ici.

Le métro de Montréal a été entraperçu par les quelque 110 millions de téléspectateurs américains qui sont restés collés à leur siège pendant la diffusion du Super Bowl et de ses légendaires publicités, dimanche soir.

Dans un message publicitaire conçu spécialement pour cette finale du football américain, Best Buy a rassemblé des clips vidéo où apparait une poignée de pionniers des technologies mobiles. Parmi eux figure le Montréalais d'adoption Neil Papworth, celui-là même qui a envoyé le tout premier message texte, en 1992.

(photo: YouTube)

Il apparaît dans une voiture du métro de Montréal, un téléphone à la main.

«C'est le genre d'opportunité qui ne se présente pas deux fois dans une vie. Tu acceptes tout simplement», a lancé le concepteur de logiciel, rejoint lundi.

«C'était vraiment plaisant à tourner, a-t-il assuré au bout du fil. C'était un véritable honneur d'apparaitre avec ces grands inventeurs à l'écran.» Parmi ces derniers figuraient Philippe Kahn, le créateur de la caméra pour téléphone, et Kevin Systrom, l'inventeur de Instagram, une application de partage de photos.

Il est d'ailleurs enchanté que son apparition ait été filmée dans le métro, un «élément significatif» de la ville de Montréal où ce Britannique habite depuis 10 ans.

(YouTube) Publicité de Best Buy mettant en vedette, entre autres, le Métro de Montréal.

Le texto célèbre ses 20 ans

En 1992, M. Papworth faisait partie d'une équipe de la compagnie Sema Group, au Royaume-Uni, chargée de développer la technologie du message texte. Alors âgé de 22 ans, il a expédié le premier texto de l'histoire qui souhaitait «Merry Christmas» à son interlocuteur.

«Je ne réalisais pas l'impact que ça aurait», s'est-il souvenu.

Alors que le 20e anniversaire du message texte sera célébré en décembre 2012, M. Papworth croit que cette technologie est là pour rester.

«Le texto permet aux gens de mieux communiquer entre eux, a-t-il dit. C'est la façon parfaite de joindre les gens en tout temps puis presque tout le monde a un téléphone mobile. Les messages textes se rendent toujours à leur destinataire et sont très simples d'utilisation.»

Best Buy a déboursé entre quatre et cinq millions de dollars pour la production et la diffusion, uniquement aux États-Unis, de cette publicité, indique Patrick Lavoie, porte-parole de la compagnie au Québec.

«Ça amène une belle visibilité au métro de Montréal, c'est très positif», s'est réjouie, de son côté, Marianne Rouette, porte-parole de la Société de transport de Montréal (STM).