/regional/montreal

Les policiers débordés

Valérie Gonthier et Michaël Nguyen

Les policiers en ont plein les bras avec les étudiants qui multiplient les actes de vandalisme. Pourtant, malgré les nombreux méfaits commis depuis le début des revendications, il y a eu peu d'arrestation

«Souvent, lorsqu'il y a des actes criminels, les gens agissent et s'en vont après», explique Ian Lafrenière, porte-parole du Service de police de Montréal (SPVM). Il ajoute que certaines actions sont difficiles à prévoir en raison de leur caractère spontané.

Pour tous les détails, consultez le site Internet du Journal de Montréal.


 

 

 

Dans la même catégorie