/news/homepage

Jean Béliveau et Jacques Lacoursière dans le Petit Larousse

Marie-France Bornais

Le joueur de hockey Jean Béliveau et l'historien Jacques Lacoursière font leur entrée dans l'édition 2013 du Petit Larousse illustré, qui sortira en librairie le 12 juillet.

Outil indispensable pour actualiser ses connaissances, l'édition 2013 du Petit Larousse illustré comprend 28 000 noms propres, dont ceux de Jean Béliveau et de Jacques Lacoursière. De nouveaux noms communs bien québécois font aussi leur entrée, comme «bas-culotte», «gorgoton» et «chicoter».

Jacques Lacoursière a été averti de son entrée dans le dictionnaire par Denis Vaugeois, dans le plus grand secret. «Il m'a envoyé la photocopie de la page où je me trouvais et j'ai vu que j'étais avec La Rochefoucauld, avec Lafayette... Donc, j'étais tout honoré!» a-t-il partagé avec bonne humeur.

L'entrée de Jean Béliveau dans le Petit Larousse illustré montre que «son nom et la personnalité vont bien au-delà de ce qu'il a pu accomplir sur la patinoire», commente le chroniqueur sportif Albert Ladouceur. «Son après-carrière fut aussi impressionnante que sa carrière de joueur et il restera un personnage marquant de l'histoire du sport en Amérique du Nord.»

Voici les définitions données dans le Petit Larousse illustré au sujet des nouveaux entrants

Béliveau (Jean), surnommé le Gros Bill, Trois-Rivières, 1931, joueur de hockey sur glace canadien. Centre à la fois puissant et rapide, grand marqueur de buts, il a, au cours de sa longue carrière, aux Canadiens de Montréal (1953-1971; capitaine à partir de 1961), remporté dix fois la coupe Stanley.

Lacoursière (Jacques), Shawinigan, 1932, historien canadien. Conteur hors pair, il se fait le chantre d'une histoire vivante et humaine du Québec (Histoire populaire du Québec, 5 vol., 1995-2008). Ses talents de vulgarisateur trouvent aussi à s'exprimer à la radio (J'ai souvenir encore, 1994-2004) et à la télévision (Épopée en Amérique, série réalisée par Gilles Carle, 1996-1997).