/regional/montreal/montreal

La Dominion of Canada part en voyage

Timothy Monette

L'imposante locomotive du musée Exporail quittera ce mois-ci Saint-Constant/Delson pour séjourner pendant deux ans au plus prestigieux musée ferroviaire au monde, le National Railway Museum (NRM) à York en Angleterre.

C'est dans le cadre d'un projet visant à commémorer le 75e anniversaire du record de vitesse mondial des locomotives à vapeur que la Dominion of Canada sera présentée en Angleterre. Il n'existe plus que six locomotives à vapeur de la série A4 ayant réalisé le record de vitesse de 202 km/h, le 3 juillet 1938.

Si quatre de ces monuments sont encore en Angleterre, la tâche sera plus ardue pour rapatrier ceux de Green Bay, au Wisconsin, et de Saint-Constant.

«La locomotive quittera bientôt notre musée, a expliqué le conservateur d'Exporail, Jean-Paul Viaud. Leurs experts arriveront ici en août. Ensemble, nous déplacerons la locomotive sur un wagon plat qui la transportera jusqu'à un train qui se rendra au port d'Halifax. De là, un bateau partira en direction de l'Angleterre. C'est beaucoup de petites manœuvres, mais c'est l'organisation britannique qui gère tout et qui défraie les coûts de transport. Ça doit s'élever à plus de 250 000$.»

Une belle opportunité

Pour M. Viaud, le fait de collaborer avec ses collègues du plus prestigieux musée qui soit ne peut être que bénéfique pour Exporail. Il est d'ailleurs très heureux de leur prêter cette imposante locomotive à vapeur pour le bien de l'exposition qui sera présentée à l'été 2013.

«En plus d'enrichir nos relations de travail avec nos collègues des États-Unis et de l'Angleterre, on a tout à gagner dans cet échange, a-t-il ajouté. Le musée britannique restaurera notre locomotive à son apparence originale et nous jouirons d'une visibilité incomparable. Le NRM attire plus d'un million de visiteurs par an! Ça nous permettra de nous faire remarquer outre-mer. Ça attirera certainement quelques touristes européens.»

Les célébrités du 75e anniversaire du record de vitesse auront lieu en 2013. Exporail récupérera à l'été 2014 sa locomotive avec le look authentique qu'elle arborait lors de sa création en 1937.

Il est trop tôt pour le confirmer, mais Jean-Paul Viaud s'attend à ce qu'un évènement soit organisé pour saluer le retour de la Dominion of Canada.