/news/politics

Les créateurs du site «liberaux.net» mettent en demeure le PLQ

TVA Nouvelles

Les créateurs du site «liberaux.net», Geneviève Tardif et Pierre-Philippe Émond, ont envoyé vendredi une mise en demeure au Parti libéral du Québec (PLQ), estimant que le parti de Jean Charest avait commis un vol de propriété intellectuelle à leur endroit.

Mme Tardif et M. Émond somment le PLQ de retirer immédiatement son site intitulé «pourlaverite.net», la réplique du parti au site «liberaux.net», qui répertorie «plus de 100 aberrations, scandales, tromperies et mensonges» perpétrés par les libéraux.


(Crédit photo: capture d'écran, pourlaverite.net)

Mis en ligne à la mi-août, le site «pourlaverite.net» reprend point par point 97 des 100 affirmations de l'autre site tout en imitant le design graphique de celui-ci.

Or, Mme Tardif soutient avoir fait la recherche préalable et la rédaction du contenu original et M. Émond, qui est président d'une compagnie de développement web, estime détenir les droits d'auteurs sur l'identité visuelle du site «liberaux.net».

Une interprétation divergente de la licence d'utilisation «creative common» est au cœur du litige.

Le site « liberaux.net » cumulerait aujourd'hui plus de 300 000 visiteurs uniques, selon ses créateurs.