/regional/quebec/quebec

Le ministre Bolduc se porte au secours d'une femme

TVA Nouvelles

Le ministre de la Santé Yves Bolduc, qui est médecin, a dû réanimer une femme qui avait perdu connaissance, lundi après-midi, pendant que se déroulait l'événement «J'ai ma pelle» à l'hippodrome de Québec.

La personne qui s'avère être l'épouse du chef huron Max Gros-Louis s'est effondrée après avoir ressenti un malaise vraisemblablement dû à la chaleur, au moment même où débutait la cérémonie protocolaire de la levée de la première pelletée de terre inaugurant les travaux de construction du futur amphithéâtre.

Se trouvant non loin de la femme, en compagnie des autres candidats libéraux, le Dr Bolduc est parvenu à la ranimer en lui prodiguant les premiers soins : massage cardiaque et respiration bouche-à-bouche. La victime est demeurée allongée de longues minutes sous l'assistance de M. Bolduc et d'infirmiers. Elle a par la suite été transportée à l'hôpital.

Le mois dernier, durant la première semaine de la campagne, le candidat de Québec solidaire, Amir Khadir, qui est aussi médecin, était pour sa part intervenu deux fois en trois jours afin de porter assistance à des blessés.

La première fois, pendant la 100e manifestation étudiante nocturne, il était intervenu auprès d'un manifestant qui avait été happé par une voiture. Il avait alors effectué un examen clinique sommaire auprès de la victime.

La seconde fois, il était intervenu sur les lieux d'un carambolage sur l'autoroute 20. Il avait parlé avec le blessé pour s'assurer qu'il était conscient et avait attendu l'arrivée des services d'urgence avant de quitter.

Par ailleurs, ce n'est pas la première fois cette année que le ministre de la Santé, Yves Bolduc, est appelé à intervenir d'urgence. En mars dernier, il avait constaté le décès d'un homme dont la voiture avait violemment percuté le pilier central du viaduc de l'autoroute 20 situé à la sortie menant à Saint-Basile-le-Grand, en Montérégie.

- Avec la collaboration de Régys Caron