/news/law

La journaliste Alexandra Duval plaide coupable

Kathleen Frenette

La journaliste Alexandra Duval a plaidé coupable, lundi, à une accusation de conduite avec les facultés affaiblies.

Accompagnée de son avocat, Me Simon Roy, la journaliste de 39 ans a enregistré un plaidoyer de culpabilité pour un événement qui s'est déroulé le 26 mai dernier.

Lors de cette soirée, vers 0h50, une demande de surveillance a été logée à la Sûreté du Québec au sujet d'une voiture qui louvoyait à la hauteur de la sortie 311 de l'autoroute 20 en direction ouest.

Sortie en chancelant

Lorsque les policiers ont intercepté le véhicule, la conductrice serait sortie en chancelant, laissant croire à une possible intoxication.

«Selon les faits, elle avait les yeux vitreux, de la difficulté à s'exprimer et elle avait la bouche pâteuse», a expliqué, lundi, l'avocate de la poursuite, Me Geneviève Baril, au juge Pierre Rousseau.

La jeune femme avait par la suite été menée au poste de la Sûreté du Québec pour subir un alcootest.

Comme la journaliste n'a aucun antécédent judiciaire, le magistrat s'est rangé à la suggestion commune faite par les deux procureurs.

Mme Duval a donc été condamnée à une amende de 1300$ et elle a également dû remettre son permis de conduire à la cour puisqu'il lui a été interdit de conduire tout véhicule à moteur pour une année.