/news/law

Michel Dumont à la recherche d'un alibi?

TVA Nouvelles

La sortie publique de Danielle Lechasseur, lundi soir à l'émission Denis Lévesque, a soulevé des doutes sur la procédure judiciaire qui a mené à l'acquittement de Michel Dumont. En entrevue avec Claude Poirier au Négociateur ce mardi, c'était au tour d'un voisin de M. Dumont de jeter un nouvel éclairage sur l'affaire.

L'homme, qui habitait le bloc appartement où vivait Dumont en 1990, a livré un témoignage inédit sur le comportement de celui qui a été blanchi d'accusations de viol. Les nouveaux détails qu'il a révélés laissent croire que Dumont aurait voulu se constituer un alibi, quelques jours avant son arrestation.

Un soir de novembre 1990, Michel Dumont rend visite à l'un de ses voisins de palier, qui exerçait le métier d'homme à tout faire. «Il est venu me voir pour me demander quelque chose: Peux-tu venir dire que je peinturais avec toi, un tel soir, et dans un tel logement? » se rappelle le voisin.

Gêné par la démarche de Dumont, il lui oppose une fin de non-recevoir. «Michel, je ne suis pas capable de dire des choses qui ne sont pas vraies. Je ne veux pas faire de faux témoignage», lui aurait-il répondu. Selon sa version des événements, Dumont s'est montré insistant, mais serait reparti bredouille de la rencontre.

Un témoignage corroboré?

Le lendemain, une des responsables de la gestion du bloc appartement aurait confié au voisin de Dumont avoir aussi été approchée par celui-ci. «Il veut que j'aille dire que tu étais avec lui», lui aurait-elle confié. Tout comme le voisin, la dame aurait refusé d'accéder à la demande.

Toujours selon le voisin de palier, Dumont aurait été arrêté par les policiers seulement quelques heures après leur rencontre. «Il se cherchait visiblement une excuse, un alibi, sûrement pour camoufler quelque chose qu'il aurait fait», en conclut-il.

L'homme, qui se pose en témoin privilégié de l'affaire, n'a cependant jamais alerté les policiers de son histoire. Il soutient qu'il est resté muet car il attendait que les enquêteurs viennent à lui.

«Je me disais que les policiers allaient sûrement venir me questionner, mais ils ne sont jamais venus. Je n'ai jamais voulu me mêler d'affaires qui ne me regardent pas», se justifie-t-il.

En entrevue avec Claude Poirier ce mardi, Michel Dumont s'est dit consterné par les allégations de Danielle Lechasseur. Il continue de clamer haut et fort son innocence, au même moment où un film qui relate son combat judiciaire connaît un franc succès au box-office.

Dans la même catégorie