/regional/montreal

La STM lancera une nouvelle application

Elizabeth Laplante

La Société de transport de Montréal (STM) lancera cet automne une toute nouvelle application pour téléphones intelligents visant à fidéliser sa clientèle en plus de l'inciter à opter plus souvent pour le transport en commun.

L'arrivée prochaine de ce projet pilote, intitulé Apollo, a été annoncée vendredi lors du TranspoCamp, un forum sur les transports urbains tenu à l'occasion de la 10e édition de l'événement « En ville sans ma voiture », à Montréal.

Cette nouvelle application gratuite offrira aux détenteurs de la carte OPUS du réseau de la STM de l'information sur les rabais et tarifs du réseau. Les usagers recevront également des rabais et des offres exclusives pour des restaurants, des activités culturelles ainsi que pour l'ensemble du réseau de transport en commun (taxis, Communauto, etc.).

«C'est une application qui est faite pour motiver, encourager et remercier notre clientèle», a indiqué le président du conseil d'administration de la STM, Michel Labrecque.

Le projet pilote sera uniquement disponible pour les usagers du iPhone. Lors de son lancement officiel, prévu au printemps, l'application pourrait être offerte à un plus grand réseau, notamment en version Androïd.

En ville sans ma voiture attire les familles

Contrairement aux précédentes éditions, aucune rue n'était fermée vendredi, à Montréal, à l'occasion de l'événement En ville sans ma voiture qui se veut cette année plus familial et interactif. Les activités, offertes durant deux jours, ont principalement lieu près de la place Jacques-Cartier, dans le Vieux-Port.

«C'est une nouvelle approche, a expliqué le président et chef de la direction par intérim de l'Agence métropolitaine de transport (AMT), Paul Côté. C'est en réponse à certains commentaires comme quoi bloquer le centre-ville créait des problèmes de congestion. On n'est pas là pour créer de la congestion, on est là pour l'éviter donc on voulait trouver d'autre chose qui dérangerait moins.»

En plus du forum interactif TranspoCamp, durant lequel le public était invité à débattre sur différents sujets reliés au transport en commun, une salle de cinéma extérieure ainsi que des piscines gonflables étaient installées, vendredi, dans des espaces de stationnement du Vieux-Port. De quoi susciter l'intérêt des passants.

«On fait la promotion du transport alternatif», s'est exclamé Mathieu, un résidant de Montréal qui se trouvait en compagnie d'un ami, vendredi, dans l'une de ces piscines ouvertes au public.
Les deux jeunes hommes qui se déplacent principalement en vélo dans la métropole trouvaient important de conscientiser le public à l'utilisation des transports en commun.

«Une auto personnelle, ce n'est pas vraiment nécessaire. Ça coûte cher en argent et en pollution», a pour sa part remarqué Philippe.

Diverses activités familiales devaient avoir lieu samedi dans le Vieux-Port à l'occasion de la deuxième journée de l'événement, qui prendra fin avec un spectacle du groupe Les Respectables, prévu dès 14h30.

L'événement En ville sans ma voiture a lieu dans plus de 2000 villes à travers le monde. Depuis son arrivée à Montréal, en 2003, l'achalandage dans le métro a augmenté de 14% selon l'AMT.