/news/homepage

Nouvelles règles pour les cartes prépayées

Annie Dufour

Le ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, veut protéger les Canadiens contre les vices cachés des cartes-cadeaux.

L'Agence QMI a appris d'une source gouvernementale que le grand argentier dévoilera mercredi des mesures pour protéger les utilisateurs des produits de paiements prépayés.

Ces mesures visent à s'assurer que les Canadiens comprennent bien les frais et les conditions reliés à ces produits.

Par exemple, si vous recevez une carte-cadeau Vanilla de Mastercard d'une valeur de 50 $, vous devrez payer des frais d'activation de 4,95$. Aux États-Unis, une carte Mastercard à l'effigie de Kim Kardashian comporte même des frais cachés allant de 60 à 100$.

Afin d'éviter ces cas absurdes, les règlements canadiens obligeraient la divulgation des frais dans une boite d'information apparaissant sur l'emballage des produits ainsi que sur les autres documentations accompagnant ces cartes prépayées.

À l'heure actuelle, les lois et règlements canadiens offrent aux consommateurs une protection pour d'autres produits de paiement, mais ne s'appliquent pas aux produits de paiement prépayés.

«Les termes, conditions, frais et limitations associés avec certains produits ne sont pas toujours disponibles avant l'achat et peuvent être encombrants, vagues et même inéquitables envers le consommateur», a souligné, dans un courriel envoyé à l'Agence QMI, une source gouvernementale bien au fait du dossier.

Selon cette dernière, Ottawa compte aussi adopter des mesures qui interdiraient l'expiration des fonds des cartes prépayées.