/news/law

Un joueur de hockey de la LNAH accusé de voies de fait graves

Bertrand Gosselin

Le procès de Joël Thériault, un joueur de hockey de la Ligue nord-américaine de hockey qui aurait sauvagement agressé l'un de ses adversaires, le 24 septembre 2010, a débuté lundi au palais de justice de Sherbrooke.

Thériault, âgé de 36 ans, évoluait avec l'Isothermic de Thetford Mines et disputait ce jour-là un match amical contre le Saint-François de Sherbrooke. Il est accusé de voies de fait graves.

Alex Lord, la victime, a été appelé à la barre lundi matin. Il a raconté qu'il se souvient avoir contourné le filet adverse pour prendre possession de la rondelle qu'il avait lui-même poussée dans cette zone, puis c'est le trou noir. Il aurait repris connaissance peu après et a été immédiatement transporté à l'hôpital.

Il souffrait d'une commotion cérébrale et de plusieurs fractures au visage, qui avaient nécessité une intervention chirurgicale un peu plus tard et aurait abandonné le hockey pour se consacrer à son métier d'ingénieur.

Lors de l'enquête préliminaire, quatorze témoins ont été entendus.

Le procès ne devrait pas durer plus de deux-trois jours.