/news/law

Son ex-conjointe poursuit son témoignage

TVA Nouvelles

Le procès devant jury de Jacques Laperrière, accusé du meurtre d'Yves Tessier, a s'est poursuivi mardi au palais de justice de Trois-Rivières. En cette quatrième journée de procédures, l'ex-conjointe et complice de Jacques Laperrière, Nathalie Jacob, a poursuivi son témoignage.

Elle a notamment été contreinterrogée par la défense, qui s'est efforcée de démontrer les contradictions dans le témoignage de la femme.

Lundi, dans un témoignage plutôt décousu, Jacob avait rappelé que l'accusé et elle sont deux personnes schizophrènes qui ont besoin de médicaments.

Jacques Laperrière aurait surpris Jacob et Tessier en train d'avoir une relation sexuelle le soir du 7 novembre 2009. Il aurait ensuite essayé d'étouffer Yves Tessier avant de le poignarder. Il aurait ensuite recouvert son corps avec un sac de couchage et y aurait laissé un bout de papier sur lequel on pouvait lire: «un violeur».

Le couple aurait plus tard tenté de convaincre une connaissance, croisée sur la rue, d'emprunter son véhicule pour se débarrasser du corps de Tessier.

«Je leur ai dit: "Êtes-vous fous ? Êtes-vous conscients de ce que vous me demandez là?" » a raconté Dany Gauthier, qui se rendait au centre-ville ce soir-là.

Nathalie Jacob a déjà reconnu sa culpabilité à une accusation d'homicide involontaire dans cette affaire en juin dernier. Elle a été condamnée à une peine de six ans et trois mois de détention.

Les 12 jurés ont préalablement entendu les témoignages de plusieurs policiers, du pathologiste et de la biologiste au dossier.

Dans la même catégorie