/buzz/homepage

Des voleurs s'emparent d'assiettes géantes

Ghislain Allard

Des voleurs ont eu l'audace de repartir avec deux enseignes commerciales en forme d'assiette de près de trois mètres de diamètres, et cela même si le restaurant est situé à l'angle des rues King Ouest et Jacques-Cartier, l'intersection la plus passante de Sherbrooke.

Plus d'un mois après le vol le 5 octobre dernier, les policiers n'ont toujours aucun suspect dans la mire pour ce vol d'enseignes dont la valeur est évaluée à plus de 20 000 $. Le vol a eu lieu entre 3h10 et 9h et il n'y a eu aucun témoin. «Même à cette heure, il y a un grand potentiel de circulation à cet endroit», s'est étonné M. Carrier.

«Les enseignes avaient été enlevées des murs extérieurs par des entrepreneurs pour permettre des travaux de rénovation», a précisé Martin Carrier, porte-parole du Service de police de Sherbrooke.

Le policier s'est interrogé sur les motifs du vol. «Est-ce que c'est juste pour le défi de voler un tel objet ? Est-ce que c'est pour la valeur du métal ? Certains ont peut-être eu l'idée d'aller les porter chez le ferrailleur», a avancé le porte-parole du SPS.

Le policier demande aux récupérateurs de métaux de demeurer alerte. «Ils ne doivent pas hésiter à nous contacter», a insisté M. Carrier.