/news/homepage

L'intimidation en hausse à l'école

Agnès Chapsal

Quatre Québécois sur dix estiment que l'intimidation est en hausse dans leur école ou dans leur quartier, selon un sondage réalisé par Léger Marketing pour l'organisme Ensemble pour le respect de la diversité.

Sur les 650 personnes interrogées, 39% affirment avoir déjà été victimes d'intimidation, l'école arrivant en tête des endroits où elle a eu lieu.

Plus de la moitié des victimes n'ont pas signalé ces incidents. Les insultes et les abus verbaux en sont les formes les plus fréquentes.

«L'intimidation est un fléau dans nos écoles, selon Anne Lagacé Dowson, présidente d'Ensemble pour le respect de la diversité. Ce qui est le plus inquiétant, c'est le sentiment d'impuissance» des victimes.

Le sondage a été mené auprès de 650 personnes de plus de 18 ans sur internet du 5 au 8 novembre 2012.