/news/homepage

Chow ne dit pas non à la mairie

Kristy Kirkup

La députée néo-démocrate et ancienne conseillère municipale de Toronto, Olivia Chow, a indiqué qu'elle se pencherait sur son «rôle», si une élection partielle était déclenchée pour remplacer le maire de Toronto.

Mme Chow a déclaré mardi aux journalistes à Ottawa qu'elle attendait auparavant de voir comment le maire Rob Ford allait se débrouiller devant les tribunaux.

Le maire a été déclaré coupable lundi de conflit d'intérêts et il a été destitué par le juge, ce qui constitue une première dans l'histoire de la Ville de Toronto. Il a annoncé qu'il irait en appel.

Rob Ford était accusé d'avoir participé à un vote du conseil municipal de Toronto en février dernier, qui a annulé une décision du commissaire à l'éthique l'obligeant à rembourser 3150 $.

Le maire avait recueilli ce montant pour sa fondation privée en faveur du football pour les jeunes, mais il avait sollicité les dons en ayant recours à son personnel et en utilisant les lettres à en-tête de la Ville.

Avant de devenir députée fédérale, Mme Chow occupait le poste de conseillère municipale aux côtés de son mari et ancien chef du NPD, Jack Lawton.