/news/law

Retour en cour pour William Kokesch

TVA Nouvelles

Le diacre accusé de production et distribution de pornographie juvénile, William Kokesch, revient aujourd'hui au palais de justice de Montréal pour son enquête sur remise en liberté.

Il saura s'il doit demeurer incarcéré durant la suite des procédures judiciaires. Il a été arrêté vendredi dernier à l'église St-Edmund de Beaconsfield.

La police de Montréal a saisi plus de 2000 images de pornographie juvénile à son domicile et à son lieu de culte.

L'église St-Edmund de Beaconsfield (Agence QMI)

Au service de l'Église

M. Kokesch, 65 ans, était notamment responsable d'assister le prêtre de son église, depuis environ sept ans.

Il faisait également partie du groupe de pastorale. Il a fait partie de l'organisation des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) à Cologne, en Allemagne, en 2005, et a participé par le passé à l'organisation des JMJ de Toronto, Rome et Paris.

Alors qu'il était au service des communications de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), William Kokesch a donné des entrevues dans les médias sur les scandales d'agressions sexuelles au sein de l'église. Il avait dit en 2002 au quotidien Globe and Mail que le processus de sélection des prêtres allait être révisé pour prévenir l'ordination de prédateurs sexuels.

Le diocèse de Montréal a annoncé samedi que le diacre avait été retiré de toutes ses fonctions.

Dans la même catégorie