/regional/montreal/montreal

Reader's Digest en difficulté

TVA Nouvelles

Celui dont un grand nombre de familles québécoises étaient abonnées, connait des moments plus difficiles. La Sélection du Reader's Digest est en restructuration.

Le siège social canadien de Reader's Digest se situe sur le boulevard René-Lévesque à Montréal. Il y a deux ans, les bureaux s'étendaient sur presque quatre étages, du 7e au 10e. Il n'y a plus que le 10e qui soit occupé par des bureaux. Seule la réception se trouve encore au neuvième.

«Reader's Digest est pris dans une situation assez inconfortable. La plupart des catégories de produits sont en décroissance à terme», souligne Renaud Legoux, de l'école des Hautes-Études commerciales (HEC).

La direction des communications canadiennes, qui autrefois se trouvait à Montréal, a été déménagée à New York. Le département de marketing n'existe quasiment plus. Celui de la promotion a été resitué aux bureaux de Milwaukee. Celui de l'analyse informatique n'est plus que l'ombre de lui-même. La direction canadienne confirme à TVA cette restructuration par voie de courriel.

Mises à pied

Deux vagues de mises à pied successives, survenues le 8 août et le 20 décembre dernier, ont ramené les effectifs à une fraction de ce qu'ils étaient. L'entreprise, qui comptait plus de 200 employés en juin 2012, n'en a plus que 80.

La société publie cinq titres, dont la "Sélection du Reader's Digest" et sa version anglaise. Ces revues connaissent les mêmes difficultés que l'ensemble des publications imprimées au pays. La compagnie n'a plus de président au Canada, il a été remplacé par un simple directeur général, ce qui en dit long sur l'état de la situation.