/news/homepage

Cinq ans plus tard, sa famille garde espoir

TVA Nouvelles

Voilà maintenant cinq ans que les parents de Marilyn Bergeron sont sans nouvelles d'elle. Vue pour la dernière fois dans un Café Dépôt de St-Romuald à Québec, le 17 février 2008, ses parents réitèrent leur besoin de la retrouver et supplient la population de collaborer.

«On est toujours aussi triste dans l'âme, mais on garde la force de poursuivre les recherches pour retrouver Marilyn. Si on arrêtait, c'est comme si on l'abandonnait et ça, c'est impossible pour ma famille», affirme sa mère, Andrée Béchard, bouleversée.

Les opérations ont repris cette semaine. Enfant-Retour Québec a organisé une grande campagne publicitaire à travers les 66 Café Dépôt de la province, en plus d'ajouter la photo de Marilyn sur des enveloppes de la CIBC et Rogers, couvrant près d'un million de personnes au Canada.

Épuisés

«Nous voulons des informations et demandons à la population d'ouvrir les yeux. N'hésitez pas à communiquer avec nous. Ça fait cinq ans et nous aimerions retrouver une paix dans notre famille, car c'est un cauchemar de vivre la disparition d'un être aimé», réitère la mère de Marilyn.

«À ce moment-ci, nous sommes dans une impasse. C'est insoutenable. Le temps s'est arrêté le 17 février 2008 et nous sommes toujours dans une recherche qui ne se termine pas, sans avoir de résultat. C'est extrêmement souffrant [...] on garde espoir, mais s'attend au pire.»

Journée fatidique

Le 17 février 2008 en avant-midi, Marylin Bergeron a quitté le domicile de ses parents où elle était de retour depuis peu pour aller marcher selon ce qu'elle a dit à sa mère.

En début d'après-midi, une vidéo de surveillance a capté des images de la jeune femme qui tentait d'effectuer un retrait au guichet de la caisse populaire Desjardins à Loretteville. Plus tard, le jour même, elle a été vue dans un Café Dépôt de Saint-Romuald où elle s'achetait un café. Depuis, sa famille est sans nouvelles d'elle.

Catherine Viel, d'Enfant-Retour Québec, invite toute personne qui aurait des informations concernant la disparition de Marylin Bergeron à composer le (418) 641-AGIR (2447) ou sans frais le 1 (888) 641-AGIR (2447).

Dans la même catégorie