/finance/realestate

De plus petites maisons pour 54% des baby-boomers

TVA Nouvelles

(Photo: Agence QMI)

Argent

Les baby-boomers canadiens semblent partagés quant à leur prochain choix de maisons.

Selon une étude nationale de Royal Lepage, 54% des propriétaires nés entre 1947 et 1966 ont l'intention d'acheter une résidence plus petite, alors que 43,5% d'entre eux opteraient plutôt pour une propriété de la même grandeur ou plus grande.

Le contraste est frappant avec les membres de la génération Y, nés entre 1980 et 1994, qui opteraient pour une plus grande propriété dans une proportion de 63,2%, et pour une maison de même grandeur ou plus petite, pour 12,9% d'entre eux.

Chez les baby-boomers qui prévoient déménager, les hommes sont davantage susceptibles que les femmes de vouloir une propriété plus grande. En effet, 23% d'entre eux indiquent qu'ils songent à emménager dans une résidence plus grande, comparativement à 12,1% de femmes.

Parmi les boomers qui songent à acheter un condo, 54,5% souhaiteraient une réduction des services et des frais d'entretien plus bas, alors que 39,1% souhaiteraient obtenir un grand nombre de services.

«Même si les appartements en copropriété sont de plus en plus populaires au Canada, les résultats de l'étude ne révèlent pas pour autant de baisse de la demande pour des maisons unifamiliales traditionnelles. Pour les baby-boomers qui déménagent au centre-ville, il y a une nouvelle génération qui est prête à prendre leur place», a déclaré Phil Soper, chef de la direction des Services immobiliers Royal LePage.

Le sondage a été réalisé en ligne entre le 13 et le 21 septembre 2012 par un panel de Léger Marketing. LegerWeb, avec un échantillon de 1013 Canadiens de la génération Y et de 1011 Canadiens de boomers. La marge d'erreur est de 3,08%, 19 fois sur 20.