/finance/homepage

Travailleurs étrangers chez Hydro : la CAQ dénonce

TVA Nouvelles

Agence QMI

 

L’embauche de travailleurs étrangers par une firme mandatée par Hydro-Québec en Inde, à l’Île Maurice, mais aussi à Montréal dans les bureaux de la société d’État est dénoncée par la CAQ qui demande au gouvernement d’intervenir.

Selon ce que rapportait TVA Nouvelles, jeudi, une firme mondiale Accenture avait privilégié des travailleurs asiatiques pour la gestion du système d’appels clients, système qui a englouti jusqu’ici tout près de 540 millions $.

«J’espère que la ministre responsable d’Hydro-Québec Martine Ouellet a appelé son nouvel ami Thierry Vandal hier pour avoir des explications afin de savoir sous quel programme les travailleurs étrangers peuvent travailler et utiliser les installations d’Hydro-Québec», a souligné le porte-parole en matière de Ressources naturelles pour la CAQ François Bonnardel.

«Dans ce contexte où on voit un énorme dépassement de coûts dans ce programme qu’Hydro a mis en place, je pense qu’il y a des questions à se poser», a-t-il poursuivi en entrevue.

Contacté sur le même dossier, le cabinet de la ministre Martine Ouellet a indiqué ne pas avoir de commentaires à formuler en nous référant à Hydro-Québec.

Mais pour la CAQ, le dossier de l’information du système client est un autre bon exemple qu’il faut ouvrir les livres d’Hydro-Québec à l’externe.

«Moi je le dis, c’est un beau dossier pour le vérificateur général afin qu’il se penche sur des dépassements de coûts et sur ce dossier», a indiqué M. Bonnardel.

Le NPD blâme les programmes

Pour le Nouveau parti démocratique (NPD) en congrès à Montréal pour trois jours, la croissance de ces travailleurs étrangers au Québec et au Canada est imputable aux programmes mis en place par les conservateurs.

«Je pense que c’est extrêmement préoccupant, on devrait avoir des programmes qui mettent de l’avant les emplois pour les Québécois et les Canadiens, a souligné Alexandre Boulerice, député de Rosemont-Petite-Patrie. Malheureusement avec le gouvernement conservateur, on voit que son programme de travailleurs migrants temporaires est un échec sur toute la ligne.»

Le gouvernement conservateur a été critiqué par le NPD cette semaine après la décision de la RBC de couper des postes au Canada pour les remplacer par des travailleurs étrangers.

 

Dans la même catégorie