/finance/homepage

La nouvelle "Banque économique du Québec" verra le jour

TVA Nouvelles

Agence QMI

 

Le gouvernement Marois a déposé mercredi son projet de loi visant à créer la Banque de développement économique du Québec.

«Ce geste sera déterminant pour la prospérité actuelle et future du Québec,  a dit en point de presse la ministre déléguée à la Politique industrielle, Élaine Zakaïb. Une prospérité qui passera par le développement économique des régions du Québec, qu’elles soient urbaines ou rurales.»

La Banque de développement économique regroupera sous son autorité les initiatives partagées jusqu’ici par Investissement Québec et le réseau régional de première ligne des ministères des Finances et de l’Économie.

Elle sera composée de trois filiales. La première, intitulée Développement économique Québec, soutiendra le développement des entreprises de toute taille par des «solutions financières adaptées et des services d’accompagnement».

Elle bénéficiera d’un financement annuel de 500 millions $ qui sera réparti entre les différentes régions du Québec.

La seconde filière, Capital émergence Québec, se spécialisera dans le capital de risque et aura pour mission de faciliter le démarrage d’entreprises négligées par les fonds de développement actuels.

Le gouvernement va lui concéder un fond de départ de 50 millions $, auquel viendront s’ajouter les sommes jusqu’ici versées dans le Fonds d'intervention économique régional (FIER).

Le troisième pilier de l’intervention de la Banque, Ressources Québec, existe déjà. L’organisme poursuivra sa mission de contribuer au développement économique du secteur minéral, notamment par la participation financière et des activités de prospection.

 

Dans la même catégorie