/finance/homepage

Old Brewery tente de coincer le Palais des congrès

TVA Nouvelles

Agence QMI

L'organisme d'aide aux itinérants Mission Old Brewery conteste son expropriation éventuelle dans les environs du Palais des congrès de Montréal, s'attaquant ainsi à un décret provincial.

Dans une requête déposée en Cour supérieure, dont Argent a obtenu copie, Old Brewery demande à la Cour supérieure l'annulation pure et simple d'un avis donné le 21 mars par le Procureur général du Québec.

Celui-ci autorisait le Palais des congrès à se doter d'une réserve de 12 000 mètres carrés autour de son édifice, pour des fins d'expansion. La décision lui accordait un droit d'exproprier Mission Old Brewery, dont les locaux se situent à proximité.

Marc Tremblay, PDG du Palais des congrès, aurait assuré ne pas avoir l'intention de faire sortir la Old Brewery de ses locaux, du moins pas pour 15 ou 20 ans.

Le refuge y voit un argument juridique. La requête avance que l'on ne peut pas émettre un avis sans intention réelle d'exproprier ou le faire si cela «vise une expropriation éventuelle dans un délai qui excède de loin la période prévue pour un avis de réserve, soit un délai de deux ans».

La requête ajoute que Québec fait «un exercice arbitraire d'un pouvoir discrétionnaire» et «se comporte de façon incohérente et contradictoire».

La possibilité d'expropriation empêcherait d'autre part Mission Old Brewery de construire ou d'améliorer les édifices existants. Or, elle dit vouloir le faire afin de bonifier ses services.

L'organisme affiche l'intention d'investir jusqu'à 1 M$, dont une tranche de 200 000 $ sur deux ans, pour faire monter le nombre de places en réinsertion sociale des itinérants. Il compte aménager une clinique de santé, afin de desservir ceux qui tombent entre les mailles du filet social et en disent peu sur leur état.

À l'heure actuelle, Old Brewery offre des services d'urgence et d'accompagnement. Son refuge temporaire de nuit compte 311 lits. Environ 300 000 repas sont servis dans sa cafétéria à chaque année.

Enfin, l'entreprise souligne que sa localisation près du Palais des congrès est importante.

«Cet endroit est un endroit stratégique au centre-ville de Montréal et permet de dispenser bon nombre de services et des programmes essentiels aux itinérants», indique la requête.

Fasken Martineau n'a pas émis de commentaires au nom de son client. Argent n'a pas encore été en mesure de recueillir la réaction du Palais des congrès.