/regional/montreal/montreal

S'impliquer pour les TED

TVA Nouvelles

Pour clore le mois de l'autisme qui se termine, Réjean Léveillée souligne avec son Coup de chapeau le travail de ceux qui militent pour sensibiliser et impliquer le grand public aux troubles envahissants du développement (TED).

La vie des membres de la communauté de la Fondation Le Renfort-Grande Ligne tourne autour des TED. C'est le cas notamment de Jacques Charrette, directeur général de l'organisme. Le père de famille de trois enfants, parfaitement en santé, se sait chanceux.

C'est pour cette raison qu'il a choisi de s'impliquer pour aider les autres. Jacques sait qu'à force de parler des causes, même celles qui ne sont pas évidentes, ça peut finir par donner quelque chose de concret.

L'un de projet de la fondation réside dans la Maison Tourbillon et Diapason, une maison de répit, financée presque exclusivement grâce aux dons, et par la loto du cœur. Un projet valant près de 700 000$.

La maison peut accueillir 24 enfants chaque mois. «85% des couples qui ont un enfant TED divorcent. Ce n'est pas une bonne statistique. Malheureusement, souvent l'enfant va se retrouver dans le système après. On veut qu'il demeure avec sa famille, donc on aide les familles avec cette maison-là», explique M. Charrette.

«Ça leur permet vraiment de se ressourcer, de prendre un moment pour eux, pour pouvoir affronter les réalités du quotidien», explique-t-il.

Des rêves qui deviennent réalité

La fondation permet aussi aux jeunes atteints d'un TED de réaliser leurs rêves. C'est le cas de Sylvio, qui a pu chanter devant une foule, pour la toute première fois lors d'un souper-bénéfice. Il s'est exécuté en compagnie de Maria Janice, concurrente à l'émission très populaire, La Voix.

Un défi facile à réaliser pour certains, mais qui était pour ce jeune, un accomplissement majeur.

-D'après un reportage de Réjean Léveillé