/news/law

Deux accusés demeurent détenus

TVA Nouvelles

Deux des trois individus accusés de voies de fait graves à l'endroit du chauffeur d'autobus de la STM de 36 ans vont demeurer détenus jusqu'à la fin des procédures judiciaires.

Jeffrey St-Cloud, 20 ans, a subi son enquête sur remise en liberté vendredi dernier et la juge a rendu la décision de garder l'accusé détenu ce matin au palais de justice de Montréal. Il doit revenir en cour le 17 juin prochain pour son enquête préliminaire qui devrait durer une seule journée.

L'autre accusé, âgé de 17 ans, reste également détenu et son enquête préliminaire a été fixée en mai prochain.

Le troisième et dernier accusé, Daniel Quiroz Rivas, aussi âgé de 20 ans, devait subir son enquête sous cautionnement aujourd'hui au palais de justice de Montréal, mais en milieu d'après-midi, le tout n'avait toujours pas commencé.

Frappé au visage

Le chauffeur d'autobus a été battu à la suite d'une altercation avec trois passagers qui a dégénéré, vers 2h30, mercredi dernier, au coin du boulevard Saint-Laurent et de la rue Jean-Talon.

Selon la police, les trois hommes sont entrés dans l'autobus en injuriant le conducteur parce qu'ils n'appréciaient pas sa conduite.

Ils se sont ensuite assis à l'arrière de l'autobus pendant le trajet, et une fois rendus à l'arrêt de la rue Jean-Talon, ils se sont avancés pour sortir du véhicule en crachant sur le chauffeur et en l'insultant.

Une bagarre a alors éclaté et le chauffeur a été frappé à plusieurs reprises au visage jusqu'à ce qu'il tombe au sol. Des témoins sont intervenus et les assaillants ont ensuite pris la fuite.

- Avec la collaboration d'Audrey Gagnon

Dans la même catégorie