/news/world

Les aliments contenant de la nicotine réduisent le risque

TVA Nouvelles

Manger des aliments contenant de la nicotine, comme les poivrons et les tomates, peut réduire le risque de développer la maladie de Parkinson, selon de nouvelles recherches.

Des études avaient déjà démontré que les fumeurs développaient plus rarement la maladie de Parkinson, mais on n'avait pas encore pu mettre le doigt sur l'ingrédient contenu par la cigarette, s'il y en avait un, qui pouvait être en cause. Le lien de causalité demeurait également difficile à identifier, puisque les personnes souffrant de cette maladie peuvent être moins enclines à fumer, en raison de la façon dont leur cerveau se développe.

Pour faire la lumière sur ces questions, des chercheurs de l'Université de Washington ont analysé le mode de vie de 490 personnes souffrant de la maladie de Parkinson et de 644 autres en bonne santé.

Ils ont alors observé une forte corrélation entre la consommation d'aliments à haute teneur en nicotine, particulièrement les poivrons, et le fait de ne pas développer la maladie.

«Notre recherche est la première à se pencher sur la consommation de nicotine dans l'alimentation et sur le risque de développer la maladie de Parkinson», a expliqué le Dr Searles Nielsen.

«Tout comme les nombreuses études qui ont démontré que la consommation de tabac peut réduire les risques d'être atteint du Parkinson, ce que nous avons découvert suggère que la nicotine peut avoir un effet protecteur contre cette maladie, et qu'elle est présente dans notre alimentation, mais sous une forme moins toxique.»