/news/culture

Légendes d'un peuple: un party d'histoire!

Sandra Godin

Conjuguer «party» et «Histoire» peut sembler incohérent, mais Alexandre Belliard, Paul Piché, Daniel Boucher, Chloé Ste-Marie et plusieurs invités ont très bien réussi lors du spectacle inaugural de la 10e Journée nationale des patriotes, Légendes d'un peuple, dimanche soir au National.

Que ce soit pour souligner la fête ou pour découvrir l'ambitieux projet conceptuel d'Alexandre Belliard, les curieux étaient plutôt nombreux à s'être déplacés et à brandir le drapeau tricolore des patriotes remis à l'entrée.

Paul Piché (Agence QMI)

Pour ce concert unique aux sonorités folk initié par le Mouvement national québécois (MNQ), Alexandre Belliard s'est associé à Daniel Boucher pour amener sur scène les chansons de son œuvre musicale et littéraire Légendes d'un peuple, des textes qui dressent le portrait d'événements, de lieux, et de personnages ayant marqués l'histoire de la Nouvelle-France au Québec d'aujourd'hui.

Sans discours politique, «pour laisser parler les textes et la musique», la soirée nationaliste et très festive a d'abord commencé avec la lecture, par Daniel Boucher, de quelques articles de la déclaration qui proclamait l'indépendance du Bas-Canada en 1838.

Daniel Boucher (Agence QMI)

Alexandre Belliard a ensuite investi la scène pour raconter en chansons, entre autres, l'histoire de la bataille de Saint-Denis et sa rencontre avec le felquiste Paul Rose, un des principaux acteurs de la crise d'octobre en 1970, qui lui a inspiré la chanson «La maison du pêcheur».

Parmi les nombreux artistes ayant répondu à l'appel, Le Husky a rendu un hommage en musique à l'homme fort Louis Cyr, Chloé Ste-Marie s'est jointe à Joséphine Bacon pour la lecture du poème «Je sais que tu sais», avant d'interpréter sa chanson «Chamaille, chamaille», devant un public des plus attentifs.

Chloé Ste-Marie (Agence QMI)

Tous les artistes se côtoyaient sur les planches du National pour cette escapade au cœur des racines québécoises, empruntant au passage des textes de nos plus grands paroliers, comme Gilles Vigneault («Gens du sud») et de Félix Leclerc («Chant d'un patriote»).

Souverainiste assumé, Paul Piché a été accueilli par un tonnerre d'applaudissements avant de livrer «Arrêtez!», et une de ses «plus vieilles chansons», «La gigue à Mitchounano», élevant les festivités d'un cran.

L'événement historique unique a été conclu par la lecture de l'introduction du discours de René Lévesque en 1970, et l'interprétation de la pièce «Quelque chose comme un grand peuple», interprétée par le trio Boucher, Belliard et Piché.

Activités partout au Québec

Pour souligner la 10e Journée nationale des patriotes lundi, des capsules de théâtre, intégrées à un circuit piétonnier, se dérouleront à partir du parc Émilie-Gamelin, au centre-ville de Montréal, dès 14 h. Un spectacle en plein air d'Alfa Rococo et du chanteur sénégalais Oumar Ndiaye aura lieu à 16 h à la Place d'Youville, dans le Vieux-Montréal.

Partout en province lundi, 55 spectacles se dérouleront dans le cadre des festivités de cette journée fériée.