/news/law

Un ex-employé du ministère du Revenu plaide coupable

TVA Nouvelles

Surpris à consulter de la pornographie juvénile à son travail, Charles Riverin a plaidé coupable à une série d'accusations, ce matin.

L'homme de 59 ans a été arrêté à la fin-mai par les policiers de Québec, à la suite d'une enquête interne du ministère du Revenu. Une collègue de travail l'avait surpris à visionner du matériel de pornographie juvénile sur Internet.

L'enquête a permis de constater que Riverin consultait quotidiennement des sites de pornographie juvénile sur ses lieux de travail. Mais, interrogé par les policiers, il a aussi avoué avoie eu des contacts sexuels avec une fillette, de 1991 à 1992, et avec une adolescente de 12 ans, en 2012.

Ce matin, l'homme a donc plaidé coupable à des accusations d'avoir eu des contacts sexuels avec des mineurs, ainsi que d'avoir accédé à des sites de pornographie juvénile. Selon son avocat, Richard-Philippe Guay, c'est pour lancer un appel à l'aide que son client a consulté des sites de pornographie juvénile au travail.

«Moi, je pense que c'est un appel à l'aide qu'il a fait lorsque, sur les lieux de son travail, au ministère du Revenu, il est allé sur des sites pornographiques. Est-ce que c'était la bonne manière? Je pense que non. Mais, pour lui, il était rendu à cette étape-là. C'était un fardeau qu'il avait sur ses épaules qu'il ne voulait plus garder et c'est la manière qu'il a choisie pour l'enlever.»

Les représentations sur la sentence de Charles Riverin auront lieu le 18 octobre prochain. Son avocat a déjà fait savoir qu'il allait réclamer une peine de pénitencier pour son client, afin qu'il puisse profiter d'un suivi thérapeutique pendant sa détention.