/regional/sherbrooke/estrie

Tragédie de Lac-Mégantic

Bilan inchangé et réintégration attendue

TVA Nouvelles

Lors d’un point de presse tenu lundi matin, la Sûreté du Québec (SQ) a maintenu son bilan de cinq morts et d’une quarantaine de disparus à la suite du déraillement de train à Lac-Mégantic.

Au cours de la nuit, les policiers ont continué les rencontres auprès des proches des personnes manquantes, mais aussi auprès des témoins de l’événement.

Le Bureau du coroner a quant à lui précisé que les restes de deux des cinq victimes découvertes dans les décombres ont été transportés à Montréal où des expertises seront effectuées. Les trois autres corps devraient être bientôt transférés dans la métropole. Toutes les autopsies se dérouleront dans des laboratoires montréalais.

Malgré cette avancée, les familles des disparus devront encore s'armer de patience. L'identification des corps risque de prendre beaucoup de temps, la majorité des dépouilles ayant été calcinées durant les explosions.

Réintégration progressive

Lors d’une conférence de presse organisée plus tard en matinée, l'Organisation régionale de la sécurité civile de l'Estrie a évalué la possibilité de réintégrer progressivement les citoyens du secteur Fatima de Lac-Mégantic qui était fermé depuis la tragédie, samedi. Pour ce faire, une équipe multidisciplinaire était à pied d'œuvre.

«Nous voyons à alimentation, à l'eau, à la sécurité incendie, à la santé, et éventuellement au nettoyage», a déclaré en point de presse sa coordonnatrice, Christine Savard.

Mme Savard a toutefois demandé à la population d’attendre les directives des autorités.

«On demande à la population de respecter les consignes quant au périmètre de sécurité, a-t-elle indiqué. Nous sommes conscients que les gens sont inquiets pour leur résidence et qu’ils sont impatients d’y retourner.»

Bonne qualité de l'air

La qualité de l'air de l'air dans le secteur Fatima est «rétablie» a pour sa part informé Mélissa Généreux de l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Estrie. «C'est une bonne nouvelle pour le secteur Fatima. Dans le centre-ville hier (dimanche), il y avait de petites anomalies. Quant à la qualité des sols, il y a des dépôts de poussières et d'apparences huileuses. Ces derniers nécessiteront des modalités de nettoyage.»

Concernant l'eau de Lac-Mégantic autant Mme Généreux que la mairesse ont été porteuses de bonnes nouvelles.

«La situation s'améliore quant à l'eau potable. Nos réservoirs se remplissent très bien, mais nous demandons à nos citoyens de continuer à économiser l'eau potable. Je comprends votre impatience, mais je vous demande de respecter les consignes de la sécurité publique», a souligné la mairesse Colette Roy-Laroche.

Poursuite des recherches

Les recherches se poursuivront toute la journée pour extirper des restes humains des décombres.

Tôt lundi, les pompiers ont sécurisé un nouveau périmètre, qui devrait permettre d'élargir la zone de recherche.

Par ailleurs, un troisième pathologiste viendra prêter main-forte, lundi, à ses deux collègues arrivés à Lac-Mégantic dimanche. Ils pourront ainsi débuter les recherches sur le terrain.

La Croix-Rouge demeurera quant à elle sur place «aussi longtemps que nécessaire», a mentionné Myriam Marotte, porte-parole de l'organisme.

Elle a invité la population à soutenir les sinistrés en faisant des dons par le biais de leur site web. «C'est la meilleure façon d'aider actuellement», a-t-elle précisé.