/regional/montreal/montreal

La Ville doit renforcer son Plan de développement urbain

Emmanuel Delacour

L'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) recommande à la Ville de Montréal de renforcer son Plan de développement urbain, économique et social (PDUES) dans le secteur Marconi‐Alexandra, Atlantic Beaumont et De Castelnau, qui chevauche quatre arrondissements et qui vit de sérieuses transformations.

Les conclusions auxquelles est parvenu l'organisme paramunicipal à la suite de consultations qui ont été suivies par des centaines de citoyens plaisent aux intervenants locaux, comme le Comité d'action de Parc-Extension (CAPE).

«Le rapport va dans le sens de nos suggestions et les pousse même plus loin, s'est félicité André Trépanier, responsable des droits des locataires pour le CAPE. L'OCPM propose un moratoire immédiat sur le changement de zonage et les permis de construction dans le quartier.»

M. Trépanier est satisfait de constater que le rapport pointe les faiblesses du PDUES actuel en ce qui a trait à l'habitation.

Toutefois, l'intervenant ne cache pas que la mise en application des suggestions de l'OCPM ne sera pas facile, puisque quatre arrondissements recoupent le quartier.

«On espère que l'administration centrale saura appliquer ce qui a été mis sur la table», a-t-il dit.

Le secteur Marconi‐Alexandra, Atlantic Beaumont et De Castelnau est un territoire en mutation, marqué par le déclin de l'activité manufacturière, comme bon nombre de secteurs industriels des quartiers centraux.

Le secteur a subi une importante série de mises à pied au cours 15 dernières années. Il reste tout de même 11 500 travailleurs encore actifs à cet endroit.