/finance/homepage

Cascades doit interrompre la production de l’usine de Saint-Jérôme

TVA Nouvelles

Agence QMI

La pluie diluvienne qui s’est abattue sur Saint-Jérôme mardi soir a eu de sérieuses conséquences sur la papeterie Cascades (Rolland), dont le sous-sol a été inondé, forçant un arrêt de la production qui risque de durer plusieurs jours.

C’est le débordement d’un ruisseau qui passe non loin de l’usine qui a provoqué l’inondation. Le ponceau qui permet à ce petit cours d’eau de passer sous le boulevard Jean-Baptiste-Rolland n’a pas suffi à canaliser la crue soudaine.

Le ruisseau s’est alors déversé sur la chaussée et a débordé dans le boisé menant à l’usine. Une importante quantité d’eau s’est engouffrée dans le sous-sol du bâtiment, où se trouvent entre autres des équipements mécaniques essentiels au fonctionnement des machines à papier. La production a immédiatement été interrompue.

Encore mercredi matin, on trouvait jusqu’à 2,1 mètres (7 pi) d’eau dans le sous-sol de l’usine. L’entreprise n’était pas encore en mesure d’évaluer l’ampleur des dommages qui risquent d’être considérables.

«Il faudra d’abord pomper l’eau, également pour mieux comprendre ce qui s’est produit», a indiqué le vice-président aux communications de Cascades, Hugo D’Amour. Dans ce contexte, celui-ci n’était pas en mesure d’évaluer quand la production pourra reprendre. Une centaine d’employés sont touchés par cet arrêt de travail forcé.