/regional/montreal

Mélanie Joly propose un service rapide par bus

Lydia Labbé-Roy

La candidate à la mairie de Montréal Mélanie Joly propose de mettre en place un réseau de service rapide par bus (SRB) de près de 130 km d'ici 2020 afin d'améliorer le transport en commun dans la métropole.

Ce réseau serait «complémentaire au métro avec des autobus articulés et climatisés, circulant à haute vitesse sur des voies dédiées entre un nombre limité de stations fermées, sécuritaires et accessibles à tous.»

Cette proposition est l'une des quatre actions dévoilées sur son nouveau site internet, qui a été lancé mercredi. Mélanie Joly promet qu'elle y présentera, en tout, dix actions très concrètes qui répondent aux problèmes des Montréalais.

«On va faciliter les déplacements à travers la ville, on va faire en sorte de donner le goût aux familles de revenir vivre à Montréal et à nos entreprises de créer de bons emplois pour les Montréalais», affirme-t-elle dans une vidéo mise en ligne sur le site.

Dans le cadre de son premier mandat, elle souhaite retenir à Montréal 30 000 familles qui, normalement, quitteraient vers la banlieue. De plus, Mélanie Joly et son équipe proposent que les données détenues par la ville et ses arrondissements soient rendues disponibles pour tous dans les cent premiers jours de la nouvelle administration.

Enfin, la candidate souhaite, entre autres, «offrir une «amnistie» aux entreprises qui acceptent de changer leurs pratiques et de dédommager les Montréalais pour les actes de collusion et corruption passés; changer les processus d'appels d'offres [...] et confier à une agence indépendante et spécialisée la tâche d'assurer la réalisation des travaux d'entretien préventif et de mise à niveau des infrastructures routières et souterraines.»