/regional/montreal/montreal

L'Institut du Nouveau Monde mis en demeure

Ewan Sauves

Le candidat indépendant à la mairie de Montréal, Michel Brûlé, aurait envoyé jeudi une mise en demeure à l'Institut du Nouveau Monde (INM) et son directeur, Michel Venne.

Michel Brûlé, président des éditions Les Intouchables, dénonce le fait qu'il n'a pas été invité au débat des candidats dû à son allégeance indépendantiste.

En entrevue avec 24 h, vers 15h jeudi, le directeur de l'INM, Michel Venne, a soutenu ne pas avoir reçu le texte de la mise en demeure, mais plutôt une lettre de l'avocat de M. Brûlé.

Il a précisé qu'il n'est pas question de changer «le scénario de la soirée de [vendredi] soir.»

«Je ne veux pas commenter une mise en demeure que je n'ai pas encore, a-t-il répété à plusieurs reprises. Je ne veux pas commenter le texte de la mise en demeure, je veux d'abord le lire.»

Michel Venne a dévoilé les raisons pour lesquelles Michel Brûlé n'a pas été choisi pour le panel.

Le nombre de participants a été volontairement réduit afin d'assurer de meilleurs échanges.

«À dix personnes sur une scène, vous avez soit une cacophonie ou une suite de cassettes», a-t-il expliqué.

«On a invité les trois candidats qui sont à la tête de coalitions ou de partis qui semblent représentatifs et organisés, a ajouté le directeur de l'INM. On a invité Mme Joly parce qu'elle a eu des engagements importants concernant la participation des jeunes au débat public comme cofondatrice de Génération d'Idées.»

Dans la même catégorie