/finance/homepage

Re/Max prépare son entrée en Bourse

TVA Nouvelles

Agence QMI

Le courtier immobilier Re/Max a déposé auprès des autorités américaines une demande pour entrer en bourse afin de lever jusqu’à 100 millions $.

L’entreprise de Denver cherche à profiter de la reprise du marché immobilier américain. Elle espère ainsi bénéficier du même engouement en bourse que son compétiteur Realogy Holdings Corp dont le titre a grimpé de 60 % depuis son premier appel public à l’épargne en octobre dernier.

Elle souhaite inscrire ses actions sur le New York Stock Exchange sous le symbole «RMAX».

Les documents ne précisent pas le nombre d’actions que la société prévoit de vendre, ni le prix d’introduction.

Re/Max, une entreprise fondée en 1973, opère à travers un réseau d’agents et de franchises et comptait environ 92 000 agents dans 95 pays au 31 juillet.

La société a enregistré un chiffre d’affaires de 78,3 millions $ au premier semestre.

Selon des données de la «National Association of Realtors», cité dans les documents déposés aux autorités, les ventes de maisons existantes devraient augmenter de 8,3 % en 2013.

Re/Max indique qu’elle utilisera une partie de l’argent tiré de son entrée en bourse pour acquérir des droits de franchise régionale aux États-Unis.

Avec Reuters