/finance/homepage

Hydrocarbures à Anticosti: des comités d'experts pour étudier le rapport

TVA Nouvelles

Archves- Agence QMI

Le gouvernement du Québec va mettre sur pied deux comités d’experts afin d'analyser les volets économique et technique du rapport d’étude final de l'évaluation environnementale sur la mise en valeur des hydrocarbures dans les bassins d'Anticosti, de Madeleine et de la baie des Chaleurs, rendu public vendredi.

Tel est ce qu’a annoncé la ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet, en publiant le rapport de quelque 700 pages  réalisé par la firme Genivar.

Le bilan de la consultation publique menée à l'automne 2011 a aussi été rendu public.

La ministre a indiqué que son ministère prévoit continuer de documenter le sujet. De plus, il mettra de l’avant des initiatives visant à mieux définir les impacts sociaux et environnementaux de l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures en milieu marin, ainsi que les retombées économiques.

Le rapport vise à dresser un état de situation et à obtenir un meilleur état des connaissances des bassins d'Anticosti, de Madeleine et de la baie des Chaleurs. Le mandat ne comprenait pas la réalisation de nouvelles études.

Mme Ouellet a réitéré qu’elle voulait donner suite au document, qui peut être commenté en ligne par la population.

La Commission sur les enjeux énergétiques du Québec tient présentement des audiences à travers la province. Le gouvernement entend tenir compte des commentaires recueillis lors des audiences pour préparer la nouvelle politique énergétique pour le Québec qu’il déposera l’an prochain.

Entretemps,  le moratoire interdisant toute activité d'exploration et d'exploitation pétrolière et gazière dans le golfe du Saint-Laurent demeure en vigueur.