/news/homepage

Possible réduction des hausses de tarifs en 2014

TVA Nouvelles

Pour la première fois depuis la création de la Régie de l'énergie, Hydro-Québec pourrait être forcée dès 2014 de retourner aux consommateurs une partie des trop-perçus qu'elle encaissait jusqu'ici sans problème. Depuis 2008, les profits de la société d'État ont systématiquement été gonflés par ses erreurs de prévisions.

Depuis 2008, Hydro-Québec encaisse chaque année des centaines de millions de profits de plus, que ceux autorisés par la Régie de l'énergie.

58 millions $ de plus en 2008, 189 millions $ en 2009, 259 millions $ en 2010, 168 millions $ en 2011 et 263$ millions en 2012. Ce qui totalise 938 millions $ en cinq ans.

«Ce qu'on observe depuis cinq ou six ans c'est qu'Hydro-Québec, en fin d'année, ça lui coûte toujours moins cher de ce qu'elle prétendait devant la régie pour fournir le service et ses revenus sont toujours plus élevés que ce qu'elle prétendait, explique Marc-Olivier Moisant-Plante, analyste pour l'Union des consommateurs. Elle se retrouve, si vous voulez, avec des montants qu'elle a perçus en trop pour fournir le service.»

Cette année on estime que ce sera un 250 millions $ de trop-perçus qui s'ajouteront ainsi aux profits d?Hydro-Québec

Ce montant représenterait en 2014 une baisse de tarifs de 2,5% sur l'augmentation de 5,8% réclamée par Hydro-Québec à compter du 1er avril 2014.

Si la Régie va de l'avant avec un plan de partage, Hydro-Québec ne sera plus la seule à profiter de ses erreurs de prévisions, qui l'ont systématiquement favorisé au cours des dernières années.

«Le taux réel de rendement qu'Hydro-Québec a réalisé au cours des six dernières années des de 50% plus élevé que le taux qui a été autorisé par la régie», affirme Luc Boulanger, directeur de l'Association québécoise des consommateurs industriels d'électricité.

Depuis 2008, les clients d'Hydro-Québec ont été privés d'un milliard 200 millions de dollars en rabais auxquels ils auraient pu avoir droit. Ailleurs en Amérique du Nord, les tarifs sont réglementés par un tribunal administratif.

Dans la même catégorie