/news/homepage

Quand votre téléphone vous espionne

TVA Nouvelles

Les nouvelles technologies des téléphones intelligents facilitent grandement la vie de ses utilisateurs, toutefois, ils peuvent devenir un véritable mouchard pour quelqu'un de mal intentionné qui souhaiterait vous espionner. L'équipe de J.E. a testé plusieurs de ces logiciels qui peuvent facilement en révéler beaucoup plus que vous ne le voudriez.

On sait maintenant que le gouvernement américain a les moyens d'écouter et de suivre à la trace presque toutes les communications allant des sites de réseautage comme Facebook ou encore écouter vos conversations téléphoniques, lire vos textos et même localiser en temps réel ses citoyens.

Ce qu'on sait moins, c'est que le commun des mortels peut faire aujourd'hui à près la même chose avec ses proches.


(Crédit photo: TVA Nouvelles)

Facile et un peu trop efficace

Une simple recherche sur Internet et quelques centaines de dollars suffiront pour espionner quelqu'un grâce à diverses applications.

«On peut aller sur Google et rechercher "spyphone" et des choses comme ça et ça donne des listes de produits qui sont sensiblement les mêmes», explique l'expert en sécurité informatique Éric Parent qui a testé pour l'équipe de J.E. deux produits dénichés sur le net.

En moins de deux minutes, vous pouvez installer un logiciel espion sur à peu près tous les modèles de téléphones intelligents, pourvu que vous puissiez mettre la main sur ledit appareil et que vous en connaissez le mot de passe.

Notre expert a testé deux sites Internet: le premier permettait pour 200$ d'enregistrer toutes les conversations passées à partir du téléphone. Toutefois, le site répondait aux commandes de façon intermittente.


(Crédit photo: TVA Nouvelles)

La seconde application trouvée sur le net fonctionnait à merveille.

«C'est un coup de chance! On a trouvé un logiciel qui nous donne même une journée gratuite et si on fait un "tweet", ils nous étendent ça pour un autre sept jours», ajoute M. Parent.

Une fois l'application installée sur l'appareil, vous aurez accès à la liste des contacts, aux photos, aux courriels et même aux messages texte.

Le logiciel enregistre tous les déplacements et consigne, heure par heure, jour après jour tous les déplacements. On peut même écouter en direct ce qui se passe autour du téléphone en activant le microphone.

Mais ça peut devenir très inquiétant quand il s'agit de l'application d'une banque, car l'application nous permet de voir autant le numéro de la carte de crédit utilisée que le mot de passe.

Une pratique illégale

Des lois protègent contre de telles intrusions: en vertu du Code criminel, il est interdit d'intercepter une communication.

Des poursuites au civil pourraient aussi être entamées en vertu de la Chartre des droits de la personne et de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

L'avocat René Vergé n'a pas vu de causes semblables pour l'instant, mais ça pourrait venir.

«Il faut faire attention ça change vite, mais actuellement il n'y a pas de cause semblable ni au Québec ni au Canada», nuance-t-il.

Un outil pour les parents

Certains parents inquiets souhaitent surveiller leurs enfants grâce à leur téléphone intelligent, mais pour certains jeunes, cette intrusion ne passe pas.

Guillaume, 14 ans, n'accepterait tout simplement pas un téléphone qui serait surveillé par sa mère.

«Parce que c'est une violation de ma vie privée», affirme-t-il.

Pourtant, à la boutique Syptronic de Montréal, on croit que certains logiciels permettent d'éviter le pire dans certaines situations.

Des parents auraient découvert avec qui leur fillette clavardait réellement.

«Ce n'était pas le petit garçon au bout de la communication, mais le père. Et à ce moment il y avait des requêtes sexuelles et des propositions de photos avec de la nudité», de dire Alexandre dos Santos, employé du magasin d'électronique.

Il est donc important de surveiller ce qui se passe sur nos téléphones intelligents, car des personnes malveillantes pourraient aussi se cacher derrière les compagnies qui vendent ces mouchards. Celui qui l'achète pour pourrait alors devenir complice d'un vol d'identité.

Dans la même catégorie