/news/homepage

De l'argent pour un groupe d'aide aux hommes

Patrick Georges

Pour la Journée internationale des hommes, mardi, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a annoncé une enveloppe annuelle de 30 000 $ au Regroupement provincial en santé et bien-être des hommes.

Le président du Regroupement, Daniel Blanchette, s'est dit très heureux de la reconnaissance officielle du ministère provincial en matière d'aide spécifique aux hommes.

«Les hommes ont des besoins différents de ceux des femmes. Beaucoup d'entre eux hésitent à consulter lorsque leur santé est en jeu, affirme-t-il. Dans les cas de rupture conjugale, ils sont très peu à avoir un véritable réseau de soutien.»

L'adjointe parlementaire du ministre de la Santé, Diane Gadoury-Hamelin, a appuyé les propos de M. Blanchette.

«Le gouvernement québécois est sensible aux réalités propres aux hommes. Il est temps de sortir de la définition trop rigide de l'homme qui se doit d'être fort et ne jamais plier», dit-elle.
M. Blanchard a qualifié l'aide annuelle du gouvernement de «nettement insuffisante» pour réaliser l'ensemble des projets du Regroupement, mais il conçoit qu'il ne s'agit que «d'un début».

Mme Gadoury-Hamelin n'était pas en mesure de confirmer si l'aide annuelle sera éventuellement bonifiée.

Le Regroupement provincial en santé et bien-être des hommes a organisé une trentaine d'activités à travers la province afin de souligner la journée internationale des hommes.

À Montréal, on prévoit notamment une exposition de photos d'hommes au Carrefour familial Hochelaga ainsi qu'une pièce de théâtre, présentée à l'École nationale de théâtre.